Année

en
 ⋅ 2017 ⋅ 


Publications

1 / 10

Dans l’élan des foulées courageuses

Faire le point, brièvement, après des mois d’effort et de course, et au seuil d’une nouvelle année. Apprécier le chemin parcouru, savoir que ça ne fait que commencer.

Publié le
2 / 10

Un idéalisme contre nature ?

Publié le
3 / 10

Sec dans l’océan

Publié le
4 / 10

Les plaies purulentes

Publié le
5 / 10

Un auteur libre

Mon premier livre, ce premier recueil bientôt publié, sera l’occasion d’un saut dans l’inconnu et d’un passage à l’acte : celui d’accorder concrètement liberté et respect au lecteur. Parce que de belles personnes m’inspirent, et par conviction (politique autant que philosophique), je fais le choix des Creative Commons…

Publié le
6 / 10

L’ombre millénaire

Publié le
7 / 10

Funeste princesse

Publié le
8 / 10

Dans la gueule du puzzle

Publié le
9 / 10

La nourrice

Publié le
10 / 10

La tête à moitié

Publié le

Rédactions

1 / 10

La nourrice

Rédigé le
2 / 10

Le chant du loup

Rédigé le
3 / 10

Épuisée

Rédigé le
4 / 10

Étoile saillante

Rédigé le
5 / 10

Une main tendue

Il me tend la main, ne dit mot, reste neutre. Je ne comprends pas ; je ne le connais pas. J’aurais d’habitude continué ma route, mais cette fois j’envisage. Peut-être va-t-il me tordre le bras ; peut-être qu’une fois ma main dans la sienne, il va tirer jusqu’à ce que mon bras s’arrache – non, on dirait un enfant, un très grand enfant beaucoup trop blanc. Ses yeux sont habités d’une lueur. Il est là, mais semble venir d’ailleurs et être encore un peu là-bas.

Rédigé le
6 / 10

Un idéalisme contre nature ?

Rédigé le
7 / 10

Sec dans l’océan

Rédigé le
8 / 10

Les plaies purulentes

Rédigé le
9 / 10

Les damnés

(deuxième partie)

On était là, à pleurer ces humains dissipés en un instant. On n’avait toujours pas compris. Les gradés découvraient ce qu’ils venaient de faire, alors eux comme nous avons retenu notre souffle.

Rédigé le
10 / 10

Un auteur libre

Mon premier livre, ce premier recueil bientôt publié, sera l’occasion d’un saut dans l’inconnu et d’un passage à l’acte : celui d’accorder concrètement liberté et respect au lecteur. Parce que de belles personnes m’inspirent, et par conviction (politique autant que philosophique), je fais le choix des Creative Commons…

Rédigé le