⋅ 28 / 82 ⋅

Carole and Tuesday
Saison 1, épisode 01
True colors

[Les deux personnages principaux fuient ensemble, en courant avec leur instrument dans les bras, juste après leur rencontre. Lumière dorée d’une fin de belle journée.]

De beaux plans, cette créativité dans les accessoires et la technologie, des décors qui ont de la gueule, c’est vivant d’originalité, l’animation et la réalisation sont aussi de qualité, la focalisation sur la musique me plaît forcément ; reste le dessin des personnages, à la fois familier et pas trop redondant, mais dont le superficiel me repousse ; le fond opposant l’automatisme aidé d’informatique à la création par l’humain devrait me parler, sauf que toute la partie négative de l’affaire, caricaturale à souhait, me désintéresse déjà ; ce fut à la fois bien mené (fluide, sans trop de facilité), et beaucoup trop didactique ; s’ajoute à ça l’anglicisation de la chanson, qui me refroidit complètement. J’attends de l’animation japonaise qu’elle m’emporte là-bas, où dans cet ailleurs inspiré de là-bas, pas dans la sempiternelle mégalopole à l’étasunienne avec ses burgers, Instagram, des « selfies » et de la soupe populaire pour genre musical. Si bien que je peux malheureusement déjà dire que ça ne me touchera pas, et que ce sera parfaitement inoffensif.

★ 5/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le