⋅ 15 / 36 ⋅

Carole and Tuesday
Saison 1, épisode 02
Born to run

[Les deux personnages principaux s’exercent, pendant quelques secondes volées, dans une salle de concert haut de gamme. Les préparateurs ne sont pas indifférents, l’un deux deviendra crucial dans leur parcours.]

Situations sans intérêt, trait grossi, scénario sans aucune subtilité, dialogues pathétiques… Ça dégouline de dégoût (peut-être pour ce système dans lequel s’inscrit la production, « en partenariat avec Netflix » malgré elle ?), les couleurs sont artificielles, bref, c’est très mauvais. Sauf qu’il y a ces brefs moments de musique inspirée et douce, et ces quelques phases d’animation et de liberté, qui compensent partiellement, partiellement seulement.

★ 5/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le