⋅ 74 / 82 ⋅

Kimetsu no yaiba
Saison 1, épisode 14
Le Blason des glycines

[Tanjiro, le protagoniste, et Inosuke, le personnage au masque de sanglier, se battent à main nue.]

Ça valait le coup de poursuivre ! Ce quatorzième épisode m’a beaucoup plu. Non seulement le combat en première partie était bien animé et très mouvementé, mais la deuxième partie m’a surpris, en changeant son format vers quelque chose comme une succession de sketchs, qui m’ont fait rire de bout en bout. Ce trio de personnages, pour cette fois du moins, s’est équilibré en rebonds, réparties et contrastes constants. Il compose une brochette bigarrée. J’ai pu souffler un peu aussi en sortant de ces logements trop similaires et rigides du fait de l’usage permanent de l’imagerie informatique. Ce n’est plus folichon en extérieur, mais au moins ça respire. Et il y a aussi ces éléments secondaires, tel que le chat apparu et presque aussitôt disparu dans l’épisode précédent, ou les motifs sur les couettes dans celui-ci et tout ce qui tourne autour de cette plante repoussant les démons, qui agrémentent et concrétisent cet univers construit. L’envie d’y replonger est revenue.

★ 8/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le