⋅ 34 / 82 ⋅

Seirei no moribito
Saison 1, épisode 05
L’étape secrète : la main bleue

L’équilibre entre les dialogues et les actes s’est fait la malle ; deux passages en mouvement, ou de l’ordre du geste : la découverte d’un monde dans le corps du jeune homme, protecteur malgré lui d’un esprit ou d’un monstre en devenir donc, et la découverte, à l’autre bout du spectre scénaristique, d’un genre de temple souterrain contenant, par les écrits que lui-même contient, lui aussi un monde ; deux passages relativement forts, mais aux conséquences nulles dans l’immédiat ; c’était par ailleurs bavard, mais les dialogues jouissent d’un certain relief, du fait des caractères francs mais plutôt subtils des personnages ; l’univers ne s’est malheureusement manifesté que dans de trop brefs interstices ; reste que les événements se succèdent effectivement, dans un ordre cohérent, et qu’ils font évoluer les relations dans la diégèse autant que notre perception de celle-ci.

★ 6/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le