⋅ 4 / 82 ⋅

Stranger things
Saison 2, épisode 03
The Pollywog

[La fine équipe de jeunes ados en pleine gestion de crise, la nuit, dans une salle de classe.]

Efficace, le fait d’affronter l’horreur depuis le point de vue des enfants la rend très nette ; ce qui est montré, peu à peu comme il se doit, préserve ainsi sa crédibilité (malgré l’imagerie de synthèse gentiment dégueulasse) ; la tension était souvent amenée artificiellement (montage, dérapages et chocs), mais au moins ce n’était pas mou comme l’épisode d’avant, l’on sent pendant tout l’épisode que ça peut basculer vers le pire, et le final s’est révélé être à la hauteur et cohérent ; le déroulement s’appuie sur quelques ficelles et bizarreries, mais rien de choquant ; et surtout la musique transforme et transporte ; l’ambiance et le contexte étant plutôt agréables à nouveau, ce qui a permis au contraste avec l’horreur de réapparaître ;

★ 7/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le