⋅ 7 / 82 ⋅

Stranger things
Saison 2, épisode 06
The spy

[Vue nocturne en contre plongée depuis une cave, vers laquelle sont tournés Finn, le jeune presque adulte, présentement accroupi au centre bas de l’image et qui tient une lampe torche allumée et pointée vers l’objectif, et Machin, debout sur sa gauche et donc à droite du cadre, légèrement en retrait.]

Pour partir en sucette, c’est en train de partir en sucette ; des morts il y a eu, mais des sans nom sans apparence sans passif, reste que la menace grandit et s’approche ; La musique et l’image(rie) mêlées sont simplement fantastiques – c’est différent de quelque chose qui serait grandiose, mais non moins bon, ça ne s’adresse simplement pas aux mêmes récepteurs en moi : c’est à la fois parfaitement différent de The Leftovers, peut-être moins universel et diffus, tout en excellant d’une manière similaire… Factuellement ou concrètement, suis dépassé, car c’était dense, ça ne s’est pas arrêté pendant une heure comme pendant les deux précédentes au moins ; les différents pans scénaristiques et narratifs étaient cette fois traités avec le même génie : de bons dialogues, des situations tantôt amusantes, tantôt touchantes, tantôt effrayantes, le tout donc dans ce montage visuel et sonore parfait, ou, pourrait-on dire, d’une fluidité grisante voire jouissive. Un menu complet et gouleyant en somme, qui réussit pourtant à ne pas du tout écœurer.

★ 10/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le