⋅ 54 / 60 ⋅

Yowamushi pedal
Saison 1, épisode 01
Je peux me rendre gratuitement à Akiba !

[On voit le protagoniste, jeune homme habillé dans son costume de lycéen japonais et portant des lunettes, de face, sur son vélo, pédaler vers nous dans une montée. Une voiture derrière lui, grossièrement dessinée, le presse et lui fait perdre l’équilibre.]

Énième série sportive, masculine et qui réserve aux femelles des rôles de faire-valoir, dans ce sempiternel univers scolaire japonais avec ses clubs, et son protagoniste ingénu qui s’avère(ra) être un prodige. Ce dont je suis plutôt client dans l’absolu (sic). Il s’agissait logiquement durant cette vingtaine de minutes de présenter les personnages, ce qui fut parfois assez laborieux, et de mettre en place un premier duel, qui parvient effectivement, mais artificiellement, à donner envie de regarder la suite. Hormis la petite originalité de ce protagoniste fan d’animation japonaise et effrayé par la compétition, pas trop mal exploitée, c’était donc très balisé… et assez moche avec ça. L’animation use comme d’habitude de ces séquences cartoon caricaturales, je trouve les visages et corpulences des personnages bizarres, leurs costumes de lycéens hideux, l’imagerie informatique dérangeante et le contexte scénique ou géographique complètement oubliable. J’estimais avoir envie ou besoin de me réfugier dans un shōnen à rallonge, mais ce n’est pas gagné… Il faut dire que j’avais relégué celui-ci au bout de la liste, notamment parce que le cyclisme me repousse plutôt qu’il m’attire, et que j’envisageais même de me passer pour cette fois de rédiger ces impressions épisodiques afin d’enquiller sans trop réfléchir, mais en fait non.

★ 5/10 ★

Œuvre dévoilée au public le
Œuvre auscultée par mes soins le
Impressions formulées le
Impressions publiées le