Une âme fluide sur le bitume nocturne

Flume & Chet Faker – Drop the Game

Copyright 2013 Future Classic Pty LTD

S’exprimer avec des mots, en musique, en sons, ou avec des traits ou de la peinture.
S’exprimer avec ce que l’on est, aussi, avec son corps et danser.
Déclencher d’un mouvement de main pour ne plus s’arrêter.

Tranquille, ailleurs, loin, un peu, presque rien, puis davantage.
Déhancher, démembré bien raccordé, glisser, transformer son aspect, être ça n’importe où, au milieu de la route, en travers de la voie, et rester, former, formuler, avec ses bras, ses jambes, son buste, ses hanches et ce qui les couvre.
La nuit brille sur le bitume, en reflets, transporté. Les passants passent.
Car cet instant ne va pas très loin.

[Dans la rue, de nuit, le danseur, de profil et sur la droite, exulte. Image à dominante bleue, à faible profondeur de champ, esthétisant les nombreux points de lumières dans le flou, qui s’opposent aux bâtiments opaques sur la droite auxquels le danseur tourne d’ailleurs le dos.]